C’est quoi prophétiser ? partie 7, écouter Dieu.

C’est quoi prophétiser ? partie 7, écouter Dieu.

Pour bien prophétiser tout part de l’écoute de Dieu 👂: c’est la qualité de cette première étape qui va déterminer la suite et également la différence entre la prophétie ponctuelle, le don prophétique et être prophète.

Jean 10.27►Mes brebis entendent ma voix, et moi, je les connais, et elles me suivent

Hébreux 3.7-8►C’est pourquoi, comme dit l’Esprit-Saint ; Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez point vos cœurs, comme dans l’irritation, au jour de la tentation dans le désert 

Dans Hébreux 3, Paul cite l’AT (le peuple d’Israel  dans le désert): n’oublions pas que, même si nous sommes habitués aujourd’hui à entendre la voix de Dieu par la Parole écrite (Logos), dans les temps bibliques c’était la Parole entendue (Rhéma) dont il est souvent question.

La première difficulté, et l’erreur la plus courante, est de confondre la voix de Dieu avec sa propre pensée.

Esaie 55.8-10►Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel ;  car autant les cieux sont élevés par-dessus la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées

Nous avons un exemple clair de ce que nous pouvons entendre de Dieu:

1 Rois 19.12►Enfin, après le feu, un son doux et subtil

La première fois que l’on entend Dieu, c’est toujours surprenant. 😶

Le jeune Samuel a également cette difficulté:

1 Samuel 3.7►Et Samuel ne connaissait pas encore l’Eternel et la parole de l’Eternel ne lui avait pas encore été révélée.Et l’Eternel appela encore Samuel pour la troisième fois ; et il se leva et alla vers Eli et dit : Me voici, car tu m’as appelé. Et Eli comprit que l’Eternel appelait le jeune garçon. Et Eli dit à Samuel : Va, couche-toi, et si l’on t’appelle, tu diras : Parle, Eternel, car ton serviteur écoute. Et Samuel s’en alla et se coucha à sa place.  Et l’Eternel vint et se tint là, et il appela comme les autres fois : Samuel, Samuel ! Et Samuel dit : Parle, car ton serviteur écoute. 

Cette description reflète bien l’écoute de Dieu: c’est une voix, semblable à une voix physique mais qui est une pensée particulière.

Elle se différencie par le fait qu’elle n’a rien à voir avec nos pensées et qu’elle nécessite un apprentissage pour s’habituer à ce mode de communication.

1 Samuel 19.20►Et Samuel devint grand, et l’Eternel était avec lui et il ne laissa tomber à terre aucune de ses paroles. Et tout Israël, depuis Dan jusqu’à Béerséba, reconnut que Samuel était vraiment prophète de l’Eternel.

L’apprentissage du prophète viens de la multitude de messages qu’il reçoit: c’est en fait un dialogue.

Esaie 6.8►Et j’entendis la voix du Seigneur disant : Qui enverrai-je, et qui ira pour nous ? Et je dis : Me voici, envoie-moi. 

Esaie 6.11►Et je dis : Jusques à quand, Seigneur ? Et il répondit : Jusqu’à ce que les villes soient dévastées et sans habitants

Jérémie 1.6►Et je dis : Ah ! Seigneur Eternel, voici, je ne sais point parler, car je suis un enfant. Et l’Eternel me répondit : Ne dis pas : Je suis un enfant ! car tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai.

Jonas 2.10►Mais moi je t’offrirai mon sacrifice, en disant ta louange. Ce que j’ai voué, je le rendrai. Le salut est à l’Eternel. Et l’Eternel parla au poisson, qui vomit Jonas sur le sec.

Jonas 4.9►Et Dieu dit à Jonas : Fais-tu bien de te fâcher à cause de ce ricin ? Et il répondit : Je fais bien de me fâcher jusqu’à la mort. 

C’est ce dialogue, cette intimité qui est la caractéristique des prophètes, mêmes actuel.

C’est aussi ce qui permet de différencier une parole prophétique ponctuelle, un don prophétique et un prophète: la profondeur des échanges.

C’est ce qui fait qu’un prophète en sait beaucoup plus que le message qu’il délivre: il y a dialogue préalable.

2 Samuel 12.7►Et Nathan dit à David : Tu es cet homme-là ! Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël. 

1 Samuel 16.2►Et Samuel dit : Comment irais-je ? Saül l’apprendra et il me tuera. Et l’Eternel dit : Tu prendras avec toi une génisse et tu diras : C’est pour offrir un sacrifice à l’Eternel que je suis venu.

Ainsi un prophète que Dieu a appelé le sait parfaitement: il y a de nombreux échanges.

1 Rois 17.22►Et l’Eternel écouta la voix d’Elie, et l’âme de l’enfant revint au-dedans de lui, et il vécut. 

Plus difficile est le fait de recevoir ponctuellement ou par intermittence des messages: le risque d’erreur est plus important par manque d’expérience, d’ou l’importance de se faire conseiller par quelqu’un d’expérimenté dans le domaine.

Voilà quelque pistes de discernement:

– un message est souvent surprenant, puisque Ses pensées ne sont pas nos pensées.

– un message n’est pas stressant, vu l’amour de Dieu, par contre il peut être bousculant (comme un Père reprend son fils).

– un message se perçoit très différemment d’une pensée, du fait de son autorité douce mais puissante

Amos 3.8►Le lion a rugi : qui ne craindrait ? Le Seigneur, l’Eternel a parlé : qui ne prophétiserait ? 

Ainsi, l’on comprend qu’un prophète n’a guère le choix…..

– un message est strictement biblique, voir même souvent avec du vocabulaire biblique.

Il doit être compris avec le filtre de la Parole, et surtout pas avec le filtre de notre pseudo-sagesse.

– un message exprime l’amour de Dieu, même dans les redressements.

Les faux messages de Dieu qui proviennent de l’adversaire sont assez faciles à différencier: envahissant, de faible autorité, stressant, entraînant doute et confusion.👿

-il est possible de demander des précisions ou confirmations sur un message, de rentrer dans le dialogue.

Si Dieu vous a parlé par son Saint-Esprit une première fois, il ne va pas vous laisser patauger par plaisir: nous pouvons tout le temps compter sur Lui.

Esaie 50.5►Le Seigneur, l’Eternel, m’a ouvert l’oreille, et moi, je n’ai point résisté, je ne me suis pas retiré en arrière

-il est tout a fait normal que les premiers messages vous concernent directement, voir vous redressent.

1 Samuel 16.1►Et l’Eternel dit à Samuel : Jusqu’à quand mèneras-tu deuil sur Saül ? et moi, je l’ai rejeté afin qu’il ne règne plus sur Israël. Remplis d’huile ta corne et va

Il serait donc très étonnant que Dieu vous confie un message de redressement pour un frère et oublie de vous redresser vous-mêmes.🙉


Exemple de ce que donne l’écoute de Dieu: le pasteur coréen Yonggi Cho raconte les passages qui l’ont aidé à passer d’une église de 5 membres à une église de près d’1 million de membres.


Il a reçu tout d’abord une vision d’une église de 3000 membres alors qu’il était sous une vieille tente déchirée avec 5 membres: la vision fut suffisamment forte pour surmonter ses découragements et les railleries de son entourage (« tu as perdu l’esprit? ») et le porter jusqu’où  Dieu voulait.


Puis, une fois arrivé à 3000 membres, la croissance stoppa nette.


Le pasteur entra dans l’écoute de Dieu (il prie quotidiennement entre 1 à 3 heures pour rester dans l’esprit) et reçut le message suivant:


« Mon fils veux-tu que ton église grandisse au delà de 3000 membres? »


Ce à quoi il répondit;

« Oui, mon père ! »

La réponse fut instantanée:

« Alors ait une communion profonde avec mon esprit. »

Il répondit:

 » Le Saint-esprit, mais je suis déjà le temple du Saint-Esprit, le Saint-Esprit habite en moi et j’ai été baptisé en langue !

Pourquoi aurais-je besoin encore davantage du Saint-Esprit? »

La encore la réponse fut instantanée:

« C’est ça ton problème: le Saint-Esprit n’est pas là pour que tu ait des relations mais c’est une personne avec laquelle tu dois être en communion permanente.

Tu as négligé le Saint-Esprit

Tu as attristé le Saint-Esprit

C’est pourquoi tu n’as plus de puissance » ( traduit du Coréen).


Cet exemple est très significatif:

– il y a bien dialogue

– la révélation est surprenante pour celui qui la reçoit: ce ne sont pas ses pensées

– Dieu explique quand on lui demande, ce n’est pas sybillin ( on est loin de Nostradamus….)

– Dieu parle d’abord pour celui qui écoute, pour lui indiquer son chemin, pour le redresser.


Les esprits chagrins disent après coup que le message est en fait assez évident, mais ce qui fait la force des message n’est pas une révélation extraordinaire en soit (bien heureusement, cela ne réécrit pas la bible !)  mais indispensable pour  que celui qui l’écoute fasse Sa volonté.


C’est pour cette raison qu’il est difficile de partager des messages reçus, quand ils ne sont pas destinés à cela: le sens est très puissant pour débloquer une situation donnée et perd de sa saveur hors contexte.


Après tout, « aimez-vous les uns les autres » peut aussi sembler évident à première vue.

Au final, une grande partie des problèmes avec les prophéties en église viennent d’un manque d’expérience provenant aussi bien des églises elles-mêmes que de ceux qui s’y exercent.

Prophétiser c’est exprimer la Parole reçue (Rhéma) à travers le filtre de la Parole écrite (Logos).

C’est parfois délicat: il y a des exemples de fausses prophéties sur des guérisons, par exemple, car la personne s’était convaincue que les guérisons bibliques allaient s’appliquer dans ce cas.

Dans cet exemple l’erreur est de vouloir appliquer un exemple biblique (Logos) à un cas particulier; ce n’est pas une Parole reçue même si cela semble biblique.

La question à se poser: est-ce que cette pratique reflète bien le caractère de Dieu, qui n’est pas porté sur les show spectaculaires ?

Pour autant les plantages ne doivent pas discréditer le fait de prophétiser, de même que les enseignements ratés ne doivent pas décourager d’enseigner.

Apocalypse 2.17►Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux Eglises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.